Menu
Menu

Tutoriel DIY au fablab – personnaliser un sac en toile

DIY : Comment personnaliser un sac en toile soi-même. Ici, nous allons utiliser la technique du flocage, une méthode permettant le marquage par transfert thermique. C’est une façon simple de customiser vos vêtements, sacs et textiles en tout genre ! C’est aussi une technique idéale pour redonner un nouveau look à des vieux vêtements ou pour personnaliser les tote bags qui s’accumulent chez la plupart d’entre nous depuis quelques années…

Ce dont vous aurez besoin :

  • Machines :
    •    Un plotter de découpe
    •    Une presse à chaud
  • Le matériel :
    •    Une feuille de flex (aspect lisse) ou flock (aspect velours) de découpe
    •    Un tote bag (ou tout autre textile sur lequel vous désirez faire du flocage)
    •    Une feuille de papier cuisson
    •    Une petite pince pour « éplucher » l’excès de flex/flock

Si vous ne savez pas où trouver ces ressources, voici quelques adresses où les dénicher :

Créadhésif

Silhouette Magasin

Promattex

YOW

La fabrication, étape par étape

1. Comme pour tout nouveau projet, la première étape est évidemment de trouver une bonne idée. 😊

2. Une fois que vous avez votre idée, ouvrez votre logiciel de dessin vectoriel de prédilection. Nous vous conseillons d’utiliser Inkscape, un logiciel libre de droit et gratuit, pour le télécharger, c’est ici.
Une fois sur votre logiciel de dessin, deux options s’offrent à vous :

    • Soit vous vectorisez une image que vous importez dans le logiciel
    • Soit vous dessinez directement dans le logiciel, à l’aide des outils de dessin

(Ici, j’ai tout simplement vectorisé une image réalisée par Truf©.)

Si vous ne savez pas vous servir du logiciel Inkscape, vous trouverez de nombreux tutos en ligne pour apprendre à le maîtriser.

3. Enregistrez votre fichier vectoriel en DXF ou en SVG. Si vous êtes utilisateur·trice d’un fablab, ces formats ne doivent pas vous être inconnus… 😊

4. Ensuite, rendez-vous sur le programme lié à votre plotter de découpe. Ici, j’utilise Graphtec Pro Studio, qui est le logiciel lié au plotter de découpe que nous avons au cityfab1.

5. Importez votre fichier dans le logiciel.

6. Chargez le plotter de découpe avec votre flex ou votre flock et lancez votre découpe.

7. Une fois que la découpe est finie, épluchez le surplus de matière. Soyez vigilant·e à être délicat·e et à ne pas aller trop vite car sinon vous risquez de tout arracher d’un coup (et de venir fou·folle par la même occasion)… Il faut surtout faire gaffe avec les parties fines et petites.

8. Pendant que vous faites cela, allumez la presse à chaud pour qu’elle soit à la bonne température pour faire le transfert sur textile. Ici, la température est à +- 170° et la durée est de 16 secondes. Pour faire les réglages les plus optimaux, renseignez-vous sur ce qu’il est préconisé en fonction du flex/flock que vous utilisez.

9. Une fois que la presse est à la bonne température, placez votre tote bag, placez par-dessus votre réalisation et pour finir, placez au-dessus de tout cela une feuille de papier cuisson.

10. Maintenant que tout est bien en place, vous pouvez presser ! Une fois que c’est fait, il ne vous reste plus qu’à enlever le plastique. 😊 Enlevez-le délicatement pour être sûr·e que le transfert se soit bien passé. Si vous voyez que le flex/flock adhère encore au plastique, pressez à nouveau.

11. Et voilà votre création est terminée !

Si vous êtes un peu largué·e et que vous voulez venir vous former à la découpe vinyle, n’hésitez pas à regarder notre agenda des formations .

Et si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse : jeanne@cityfab1.brussels

Je me ferai un plaisir de vous répondre 😊

Behind the tuto 

 

Hello, moi c’est Jeanne, je suis fabassistant à mi-temps au cityfab 1.

Mon rôle au fablab est plutôt polyvalent mais je m’occupe principalement de la communication, en collaboration avec Gwen (d’ailleurs, je vous invite à nous suivre sur instagram et sur facebook, pour ne manquer aucune actualité et pour suivre l’incroyable aventure du fablab). 😊

Voilà déjà un an que je suis arrivée au fablab et que j’ai découvert cet univers et la meilleure équipe pouvant exister ! En débarquant, je ne connaissais rien de rien aux fablabs et à toutes ces machines… Et pourtant aujourd’hui, je me débrouille sur plusieurs d’entre elles ! Comme quoi, ce n’est pas aussi sorcier que ça en a l’air.

Les machines que je préfère sont la brodeuse numérique, malgré son petit côté capricieux, et la découpeuse vinyle. J’adore le fait qu’elles permettent de pimper les vêtements et textiles. Et c’est aussi des super alliées pour créer des cadeaux personnalisés qui font mouche… Je vous jure, ça fait toujours son petit effet d’offrir quelque chose qu’on a fait soi-même. Surtout que ces machines permettent vraiment d’avoir un rendu qualitatif sans pour autant être expert·e ou avoir un esprit super créatif ! Et puis, c’est hyper agréable et gratifiant de créer quelque chose par soi-même. Malgré les petits soucis qu’on rencontre parfois, ça en vaut la peine !

 

Si vous avez aimé ce DIY, n’hésitez pas à venir visiter le cityfab 1 (Laeken) ! Vous pouvez aussi aller au cityfab 2 (Evere) ou au cityfab 3 (Anderlecht). Le reste de l’équipe et moi-même répondrons à vos questions avec grand plaisir 😊

A bientôt !

 

 

 

Fabulous Shop

Le Fabulous Shop ouvrira ses portes le samedi 30 avril ! Cette boutique collaborative éphémère vous proposera des créations belges nées dans les fablabs (et notamment chez nous !).

Lire plus

Tutoriel DIY au fablab – Personnaliser un coffret à stylos pour la fête des mères

À l’aide des découpeuses laser des cityfabs, il est très facile de personnaliser un objet en le gravant avec du texte ou un dessin. Dans ce tuto, nous allons voir comment graver du texte dans du bois afin de réaliser un cadeau personnalisé pour la fête des mères. Il est tout à fait possible de personnaliser plein d’autres objets avec la même technique à condition de jouer avec les réglages de la machine.

Lire plus

Meet the makers : Ambroise de Changy

Ambroise de Changy est le jeune créateur derrière le concept Gibbidy, une marque belge proposant de la décoration d'intérieur alliant écologie, originalité et jeux de lumières.

Lire plus

Tutoriel DIY au fablab – Fabriquer un tampon encreur

DIY : Comment fabriquer un tampon encreur soi-même. Pour ce tuto, nous allons utiliser la découpeuse laser. Cette machine permet de graver, marquer et couper différents matériaux : bois, tissus, plexiglas, caoutchouc… C’est LA machine phare des fablabs… Elle permet de réaliser toutes sortes d'objets assez facilement. Ici, nous allons réaliser un tampon encreur. Un petit objet idéal pour customiser faire-part, invitations, textiles ou autre.

Lire plus

Meet the makers : Bernard Declercq, sculpteur

Bernard Declercq nous parle de son expérience au fablab et de comment l'utilisation d'un tel lieu lui permet de garder le contrôle sur son processus de production en lui offrant la possibilité de faire aboutir les phases de recherche de ses projets.

Lire plus

Tutoriel DIY au fablab – personnaliser un sac en toile

DIY : Comment personnaliser un sac en toile soi-même. Ici, nous allons utiliser la technique du flocage, une méthode permettant le marquage par transfert thermique. C’est une façon simple de customiser vos vêtements, sacs et textiles en tout genre ! C’est aussi une technique idéale pour redonner un nouveau look à des vieux vêtements ou pour personnaliser les tote bags qui s’accumulent chez la plupart d’entre nous depuis quelques années…

Lire plus

Le “DIY” aux cityfabs

Le DIY, cette tendance revenue à la mode ces dernières années, ne fait que se développer et s’applique à de plus en plus de domaines. Par nécessité économique, prise de conscience environnementale ou encore car on ressent le besoin de libérer sa créativité, fabriquer par soi-même apporte l’agréable sensation du travail accompli et un attachement aux objets créés plus important par rapport à des objets achetés.

Lire plus

Meet the makers : Dimitri Van de Bremt, ingénieur architecte

Dimitri est un féru des découpeuses laser ! Grâce à elles, il crée des objets déco simples et élégants. Découvrez son portrait !

Lire plus

Meet the makers : Lucien Tigrine, artiste pluridisciplinaire

Lucien est un jeune artiste pluridisciplinaire qu’on peut qualifier de « touche-à-tout ». Si vous venez au cityfab1, il y a de fortes chances que vous le croisiez en train de tester la gravure laser sur un nouveau support ou en train de chipoter sur les imprimantes 3D pour créer des luminaires.

Lire plus

Meet the makers : Atelier Jean Dujardin

L'Atelier Jean Dujardin a été fondé en 2015 par un menuisier passionné. Particulièrement intéressé par tout ce qui touche à l'économie circulaire, il essaie de réemployer un maximum de matériaux pour les revaloriser et leur redonner une nouvelle vie !

Lire plus