Menu
Menu

– SHAPING THE FUTURE –

Shaping The Future est un projet international, cofinancé par le programme Europe Créative de l’Union Européenne, qui vise à renforcer la capacité des artistes à imaginer et à façonner l’avenir par le biais des arts visuels, du design et de la pensée critique.

Les principaux objectifs du programme sont : 

  • Valider un modèle permettant aux acteurs du secteur créatif européen de développer des compétences et aptitudes dans le domaine des outils et des méthodologies numériques.  
  • Renforcer la capacité du personnel des organisations partenaires à comprendre les nouvelles technologies dans le domaine des arts numériques, afin de fournir une meilleure formation et un meilleur soutien aux utilisateurs de leurs structures. 
  • Tester la méthodologie proposée en mettant en place un programme de résidence pilote.

 

 

Ce projet développerades collaborations et des partenariats avec des institutions et organismes locaux et nationaux pendant 24 mois, permettant la création d’un réseau pour soutenir les jeunes artistes.
L’un des points forts du projet sera la création d’unesidence où des artistes de toute l’Europe pourront se rencontrer et acquérir des compétences en arts numériques grâce à la participation d’experts internationaux. 

Une semaine de formation aura lieu à l’Académie Aldo Gallide Côme durant l’été 2023 suivit d’un soutien à la création d’une œuvre d’art impliquant les technologie numérique afin de mettre en pratique la formation qu’ils auront eue.  

A la suite ce cela, une exposition sera organisér en 2024 afin de présenter les réalisations imaginése dans le cadre de ce projet. Celle-ci sera lancée à Bruxelles, au cœur de l’Europe. 

 

 

 

 

“Shaping the Future” est le résultat d’un appel projet Europe Créative 2021-2027 initié la Commission européenne. Son objectif est de renforcer la diversité culturelle en Europe et de répondre aux besoins et aux défis des secteurs culturel, créatif et audiovisuel au travers d’une vision numériques, écologiques résilients et inclusifs. 

Nattakit Pheanklang

 

Les œuvres de Nattakit Pheanklang s’intéressent à la conception du monde qui nous entoure au travers d’une approche à la fois ludique et sensible. C’est pourquoi le jeune plasticien se concentre sur la réalisation d’œuvres interactives qui encouragent les spectateurs à s’approcher et à explorer les données pour se les approprier.

“The Invisibility of a Hybrid Future” est une installation interactive qui imagine un avenir où les frontières entre le monde physique et le monde virtuel sont devenues floues. Dans cet environnement hybride, les actions qui se produisent dans l’une des réalités affectent l’autre. L’installation que l’artiste envisage de mettre en place grâce au programme « Shaping the Future » encourage les spectateurs, sur place ou à distance, à réfléchir aux interactions avec les ordinateurs et le futur de l’intelligence artificielle.

 

Julie Calbert

 

Si la photographie est au centre de la pratique de Julie Calbert, elle l’aborde en alchimiste, avec une diversité de traitements et d’altérations qui raréfient les images jusqu’à leur disparition. Cette dimension abstraite se manifeste le plus souvent par la mise en scène de corps, de silhouettes spectrales ou d’apparitions furtives. Son art convoque une narration inattendue par l’usage du contraste, entre la matérialité brute dont témoigne son support et la phénoménologie des esprits qui le traversent.

Grâce au soutien de « Shaping the Future », Julie va développer ses compétences en dessin 3D et en imagerie de réalité virtuelle afin de poursuivre sa recherche intitulée “Avec la montagne comme langage“. Au travers de ce projet, l’artiste souhaite appliquer aux images et aux objets un processus similaire à l’érosion des montagnes et tenter de montrer ce que nous ne voyons pas par le biais de l’imagerie virtuelle pour en faire ressortir le potentiel poétique de cette esthétique en ruine.

Son site

 

Mélanie Vincent

 

Les recherches artistiques de Mélanie Vincent sont guidées par un intérêt pour les changements d’échelle, où se joue l’ambiguïté des deux extrêmes, le micro et le macro, l’infiniment petit et l’infiniment grand.

Dans le cadre du projet « Shaping the future », l’artiste envisage de poursuivre ses recherches autour de « Green Hole », un dispositif composé de tissages de laine fluorescente, de lumière noire et de mouvements de torsions complexes mécanisés. L’œuvre composée de différents éléments entend créer une apparition hypnotique, évoquant une simulation qui est à la fois cosmique et organique afin de semer la confusion sur ce qui est perçu. Les mouvements de ces formes hybrides seraient activés par des servomoteurs, qui pourraient s’accélérer ou se ralentir en fonction de détection de présence physique des spectateurs afin de créer une chorégraphie imprévisible qui interagirait avec les déplacements des visiteurs dans l’espace.

Son site

 

Lucien Tigrine

 

Les œuvres de Lucien Tigrine se caractérisent par une réflexion sur les expériences humaines et leurs relations à l’évolution des technologies.

L’installation que l’artiste propose de développer dans le cadre de Shaping the Future s’intéresse à la façon dont nos choix et nos actions d’aujourd’hui peuvent avoir un impact sur le monde de demain. L’œuvre immersive et interactive que Lucien souhaite développer a pour objectif de plonger le spectateur dans un univers mi-réel mi-numérique en reflétant, par un système de jeux de miroir sans tain, l’environnement physique alentour dans un univers digital. Hybridant fiction narrative dystopique et le monde réel, son œuvre souhaite solliciter une réflexion sur l’impact et le rôle des actions des spectateurs dans notre monde en devenir.

Son compte Instagram

 

OFFRIR UNE CARTE CADEAU : UNE BONNE IDÉE POUR DÉCOUVRIR LE MONDE DES FABLABS

Vous recherchez le cadeau parfait, celui qui incarne la créativité, l'apprentissage et la découverte ? Ne cherchez pas plus loin ! Offrez à vos proches une expérience unique avec les cartes cadeaux des Cityfabs à Bruxelles.

Lire plus

Naya Abrin, notre résident de l’automne !

Le Réseau des fablabs bruxellois a lancé un programme de résidences. Nous accueillons donc Naya, artiste performeur, au cityfab 1 !

Lire plus

Appel aux makers : résidences dans les fablabs bruxellois

Le Réseau des fablabs bruxellois lance un second appel à candidatures pour des résidences au sein des fablabs de la Région bruxelloise.

Lire plus

Notre boîte à outils

Découvrez tout ce que notre super boîte à outils contient !

Lire plus

Maker Faire Brussels 2023 : retour en vidéo

Retour sur l'événement Maker Faire Brussels et la remise des prix pour les jeunes ayant participé aux challenges de robots !

Lire plus

OPEN CALL – SHAPING THE FUTURE

Lire plus

MakerFaire.Brussels est de retour du 10 au 12 mars 2023 avec le soutien de cityfab 1

Nous sommes ravis de participer à l'organisation de la MakerFaire.Brussels pour sa seconde édition. Ce festival qui promeut l’alliance de l’innovation technologique à la production locale débarque les 10, 11 et 12 mars sur le site de Lion City à Molenbeek. Au programme ? Courses de robots, parcours de drones, ateliers d’upcycling, workshops, expositions, ... Il y en aura pour tous les goûts. 

Lire plus

Meet the resident : David Jeuniaux

David Jeuniaux, aka IOxOI, est le maker qui a été sélectionné par le cityfab 1 pour un projet de résidence développé par le Réseau des Fablabs bruxellois.

Lire plus

Maker Faire Brussels : Appel aux makers

La Maker Faire Brussels se déroulera du 10 au 12 mars 2023 !

Lire plus

Nos tutos et bon plans !

Vous cherchez des astuces pour vous faciliter la vie au fablab ? Voici une liste de liens utiles rassemblés par l’équipe !

Lire plus