Menu
Menu

Meet the makers : BekomCollection, par Belise

Rendez-vous avec Belise, une créatrice originaire du Burundi qui explore l’art sous une grande variété de formes. Makeuse dans l'âme, elle vient régulièrement au fablab pour tester ses nouvelles idées. Elle combine de multiples disciplines : le travail du bois, l’art culinaire, l’impression 3D… Une artiste complète !

Quel est ton profil de makeuse ? L’art fait-il partie de ta vie depuis toujours ?

J’explore beaucoup les possibilités, mes formes d’art varient souvent. Je travaille sous forme de collections mais le thème principal reste le même. Seules les formes varient au fil des collections.

Expatriée en Europe et ayant voyagé dans de nombreux pays, l’art a toujours été une manière de m’exprimer et de m’évader. Pour moi, c’est un moyen  de cristalliser certains moments et souvenirs, de les rendre inoubliables.

Je crée depuis le début de mon adolescence. J’ai eu la chance d’aller à « Norbury Manor Business and enterprise Collège for girls », une école multidisciplinaire au Royaume-Uni où j’ai pu toucher à plein de choses : soudure, art appliqué, informatique, couture, musique, théâtre, art culinaire,… La créativité faisait partie à part entière du cursus, c’était super !

En arrivant en Belgique, j’ai perdu l’habitude de développer ma créativité car je me suis retrouvée dans l’enseignement général puis dans des études universitaires… Mais heureusement, je me suis enfin reconnectée avec ma partie créative et avec ce qui me passionne : créer !

Comment as-tu découvert le cityfab1 ?
Je suis venue au cityfab1 suite à une formation que j’ai suivie à Anderlecht. Le formateur m’avait parlé du cityfab1 car le lab disposait de machines dont j’avais besoin.

J’ai commencé par la formation CNC, qui collait aux projets que je réalisais à ce moment-là. C’est Etienne, un membre de l’équipe du CF1, qui m’a donné cette première formation. Discuter avec lui a vraiment agrandi ma vision des choses. Je me suis rendu compte des possibilités infinies du fablab, ça m’a énormément motivée. Je voulais tout comprendre, tout utiliser !

Après cette initiation, j’ai donc enchaîné avec les formations aux découpeuses laser, aux imprimantes 3D, et ainsi de suite !

Pour toi, que représente un fablab ?
Pour moi, c’est un espace de partage, d’essais-erreurs, de possibilités… Il y a une réelle communauté qui se crée entre les makers et les différents projets. J’ai rencontré plein de makers, ayant des projets super variés et différents. C’est une source d’inspiration énorme !

Quels sont les avantages du cityfab ?
Cet atelier offre la possibilité d’être libre, de ne pas être limité dans sa créativité. Mais c’est aussi un endroit pédagogique, il y a toujours moyen d’avoir de l’aide, d’être soutenu… Mais attention, on réalise toujours soi-même son projet ! Ce support est vraiment le bienvenu, surtout lorsqu’on est « nouveau ».

Quelle est ta machine de prédilection ? Pourquoi ?
Question difficile… Mais je dirais que c’est la découpeuse laser. Il existe des possibilités énormes au niveau des matériaux. Et c’est la machine qui me réussit le mieux jusqu’ici.

Ensuite, j’aime beaucoup les imprimantes 3D. Pour le moment je l’utilise encore de manière assez basique mais je vois son potentiel et je pense que pour mes projets culinaires, elle peut m’aider à réaliser des choses très chouettes.

Quel conseil donnerais-tu à une personne qui n’est jamais venue au fablab ? Et aux makers ?
Aux nouveaux makers je dirais : osez, tentez, essayez, commettez des erreurs, retentez. Les erreurs font tellement apprendre ! Il faut aller au bout de son projet, y croire et ce malgré les casses. En gros, il faut persévérer. 😊

Aux makers « aguerris » je leur dirai de continuer à faire ce qu’ils ne font en n’hésitant pas à interagir avec d’autres makers. Car c’est en partageant, en discutant qu’on peut vraiment apprendre, découvrir plein de choses, être inspiré…

Quel est le sujet de tes créations ? Qu’est-ce qui t’inspire ?
Je crée principalement de l’art fonctionnel : de la décoration d’intérieur.

Notamment l’art de table, qui permet de créer toute une histoire. Lorsque j’en crée, j’imagine les moments de partage qui auront lieu autour de ces œuvres. J’espère qu’elles seront témoins de belles histoires et qu’elles seront transmises de génération en génération.

Mon inspiration vient du quotidien, de la nature, des saisons… Particulièrement le printemps, ce moment où tout revit. Cette saison crée un parallèle avec mes collections qui sont à chaque fois une nouvelle naissance, une nouvelle vision. La nature est très inspirante de par ses différentes textures, sa liberté, son caractère illimité, son immense variété… La nature touche à plein de sens : la vision, l’odorat, le toucher… Selon moi, c’est une source d’inspiration infinie.

 

Plongez dans l’univers de Belise en allant faire un tour sur sa page Facebook ou sur sa page Instagram !

Aussi, si vous avez vous-même envie de vous former à la CNC, ou autre, jetez un œil à nos formations🙂

Nos tutos et bon plans !

Vous cherchez des astuces pour vous faciliter la vie au fablab ? Voici une liste de liens utiles rassemblés par l’équipe !

Lire plus

Meet the makers : Amal

Ancienne journaliste, Amal est une jeune makeuse qui a pour objectif de se lancer dans l’entrepreneuriat en lançant sa propre marque de jouets en bois.

Lire plus

Meet the… Fabulous Shop

Cette semaine, nous vous présentons le Fabulous Shop, une boutique collaborative éphémère qui propose des créations belges nées dans les fablabs. Un rêve devenu réalité grâce à l’appel à projets “Auberge Espagnole” de hub.brussels, le soutien de citydev.brussels et des équipes des cityfabs et surtout, grâce à l’implication et à la collaboration du collectif de makers porteur du projet.

Lire plus

Tutoriel DIY au fablab – Personnaliser un coffret à stylos pour la fête des mères

À l’aide des découpeuses laser des cityfabs, il est très facile de personnaliser un objet en le gravant avec du texte ou un dessin. Dans ce tuto, nous allons voir comment graver du texte dans du bois afin de réaliser un cadeau personnalisé pour la fête des mères. Il est tout à fait possible de personnaliser plein d’autres objets avec la même technique à condition de jouer avec les réglages de la machine.

Lire plus

Meet the makers : Ambroise de Changy

Ambroise de Changy est le jeune créateur derrière le concept Gibbidy, une marque belge proposant de la décoration d'intérieur alliant écologie, originalité et jeux de lumières.

Lire plus

Tutoriel DIY au fablab – Fabriquer un tampon encreur

DIY : Comment fabriquer un tampon encreur soi-même. Pour ce tuto, nous allons utiliser la découpeuse laser. Cette machine permet de graver, marquer et couper différents matériaux : bois, tissus, plexiglas, caoutchouc… C’est LA machine phare des fablabs… Elle permet de réaliser toutes sortes d'objets assez facilement. Ici, nous allons réaliser un tampon encreur. Un petit objet idéal pour customiser faire-part, invitations, textiles ou autre.

Lire plus

Meet the makers : Bernard Declercq, sculpteur

Bernard Declercq nous parle de son expérience au fablab et de comment l'utilisation d'un tel lieu lui permet de garder le contrôle sur son processus de production en lui offrant la possibilité de faire aboutir les phases de recherche de ses projets.

Lire plus

Tutoriel DIY au fablab – personnaliser un sac en toile

DIY : Comment personnaliser un sac en toile soi-même. Ici, nous allons utiliser la technique du flocage, une méthode permettant le marquage par transfert thermique. C’est une façon simple de customiser vos vêtements, sacs et textiles en tout genre ! C’est aussi une technique idéale pour redonner un nouveau look à des vieux vêtements ou pour personnaliser les tote bags qui s’accumulent chez la plupart d’entre nous depuis quelques années…

Lire plus

Le “DIY” aux cityfabs

Le DIY, cette tendance revenue à la mode ces dernières années, ne fait que se développer et s’applique à de plus en plus de domaines. Par nécessité économique, prise de conscience environnementale ou encore car on ressent le besoin de libérer sa créativité, fabriquer par soi-même apporte l’agréable sensation du travail accompli et un attachement aux objets créés plus important par rapport à des objets achetés.

Lire plus

Meet the makers : Dimitri Van de Bremt, ingénieur architecte

Dimitri est un féru des découpeuses laser ! Grâce à elles, il crée des objets déco simples et élégants. Découvrez son portrait !

Lire plus