Menu
Menu

La production locale – Produire à Bruxelles

Depuis maintenant une vingtaine d’années, beaucoup d’efforts ont été réalisés afin de rendre nos villes attractives et centrées sur l’humain. Des quartiers résidentiels ont fleuri, pensés avec une attention particulière sur la mixité urbaine, les projets de construction ou de rénovation deviennent des « places to be »…  

Bruxelles est une ville à forte croissance démographique : chaque année depuis dix ans, elle compte 15 000 nouveaux habitants ! Ce sont autant de personnes qui ont donc besoin d’un logement mais également d’infrastructures pour leur quotidien.  

Mais quelle place est donnée à la production semi-industrielle à Bruxelles ? Les chiffres sont éloquents : selon l’IBSA (Institut bruxellois de statistique et d’analyse), seulement 5% des activités sur le territoire bruxellois sont des activités de production industrielle. Ces activités représentent 50% des exportations.   

Pourtant, cela fait une vingtaine d’années que Bruxelles essaie de limiter l’exode des activités de production en définissant des zones d’entreprises en milieu urbain afin de favoriser la mixité urbaine.  

Le choix de garder ces zones semi-industrielles a été fait pour plusieurs raisons : répondre aux enjeux environnementaux, relocaliser l’emploi, réduire notre empreinte environnementale, diminuer la congestion automobile, gagner en indépendance, favoriser une économie plus diversifiée et donc plus résiliente… Produire localement répond à des enjeux écologiques mais également économiques ! 

Toutes ces raisons expliquent donc pourquoi Bruxelles souhaite maintenir et relocaliser les activités qui répondent aux besoins des bruxellois, tout en ayant une démarche durable. Cette ambition se traduit dans la stratégie industrielle et dans la stratégie régionale de transition économique.  

Le 22 octobre prochain, un événement en compagnie de Barbara Trachte, la Secrétaire d’Etat à la Région de Bruxelles-Capitale, aura lieu chargée de la Transition économique et de la Recherche scientifique, afin d’échanger autour de la stratégie industrielle mise en place à Bruxelles. Pour plus d’infos, rendez-vous ici.  

Mixité urbaine, pression démographique, grands enjeux environnementaux, relocalisation de l’activité productive… Quelles sont les pistes de solution, les éléments de réponse possibles ?! 

Les fablabs constituent des leviers très intéressants pour (re)localiser les activités de production. Ces tiers-lieux mutualisent machines et compétences, ils permettent de maximiser l’espace et rendent accessibles des outils numériques aux producteurs locaux. Ce sont des lieux d’exception pour soutenir la production locale car ils offrent les conditions idéales pour permettre aux usagers de prototyper leurs idées et de produire en petites séries. De plus, la communauté fablab permet également à ces créateurs, artisans et entrepreneurs au sens large, de voir que leurs créations peuvent rencontrer un marché ! 

Au cityfab1, nous mettons un point d’honneur à valoriser le travail de nos makers, les usagers du lab. C’est pourquoi nous organisons annuellement, lors de nos portes ouvertes, une exposition mêlée à un point de vente. Nous voulons mettre en avant le travail et la créativité de ces artistes et artisans qui constituent notre communauté. Une communauté encore modeste mais très investie, se crée donc depuis plusieurs années au sein de notre fablab. Des projets communs voient donc le jour, avec un panel de makers aux compétences diverses !   

Les fablabs vous intéressent ? Vous voulez en découvrir plus ? Découvrez nos ateliers et nos formations sur nos sites ! Rendez-vous au :  cityfab1 (Laeken), cityfab2 (Evere), cityfab3 (Anderlecht). 

Nos tutos et bon plans !

Vous cherchez des astuces pour vous faciliter la vie au fablab ? Voici une liste de liens utiles rassemblés par l’équipe !

Lire plus

Meet the makers : Amal

Ancienne journaliste, Amal est une jeune makeuse qui a pour objectif de se lancer dans l’entrepreneuriat en lançant sa propre marque de jouets en bois.

Lire plus

Meet the… Fabulous Shop

Cette semaine, nous vous présentons le Fabulous Shop, une boutique collaborative éphémère qui propose des créations belges nées dans les fablabs. Un rêve devenu réalité grâce à l’appel à projets “Auberge Espagnole” de hub.brussels, le soutien de citydev.brussels et des équipes des cityfabs et surtout, grâce à l’implication et à la collaboration du collectif de makers porteur du projet.

Lire plus

Tutoriel DIY au fablab – Personnaliser un coffret à stylos pour la fête des mères

À l’aide des découpeuses laser des cityfabs, il est très facile de personnaliser un objet en le gravant avec du texte ou un dessin. Dans ce tuto, nous allons voir comment graver du texte dans du bois afin de réaliser un cadeau personnalisé pour la fête des mères. Il est tout à fait possible de personnaliser plein d’autres objets avec la même technique à condition de jouer avec les réglages de la machine.

Lire plus

Meet the makers : Ambroise de Changy

Ambroise de Changy est le jeune créateur derrière le concept Gibbidy, une marque belge proposant de la décoration d'intérieur alliant écologie, originalité et jeux de lumières.

Lire plus

Tutoriel DIY au fablab – Fabriquer un tampon encreur

DIY : Comment fabriquer un tampon encreur soi-même. Pour ce tuto, nous allons utiliser la découpeuse laser. Cette machine permet de graver, marquer et couper différents matériaux : bois, tissus, plexiglas, caoutchouc… C’est LA machine phare des fablabs… Elle permet de réaliser toutes sortes d'objets assez facilement. Ici, nous allons réaliser un tampon encreur. Un petit objet idéal pour customiser faire-part, invitations, textiles ou autre.

Lire plus

Meet the makers : Bernard Declercq, sculpteur

Bernard Declercq nous parle de son expérience au fablab et de comment l'utilisation d'un tel lieu lui permet de garder le contrôle sur son processus de production en lui offrant la possibilité de faire aboutir les phases de recherche de ses projets.

Lire plus

Tutoriel DIY au fablab – personnaliser un sac en toile

DIY : Comment personnaliser un sac en toile soi-même. Ici, nous allons utiliser la technique du flocage, une méthode permettant le marquage par transfert thermique. C’est une façon simple de customiser vos vêtements, sacs et textiles en tout genre ! C’est aussi une technique idéale pour redonner un nouveau look à des vieux vêtements ou pour personnaliser les tote bags qui s’accumulent chez la plupart d’entre nous depuis quelques années…

Lire plus

Le “DIY” aux cityfabs

Le DIY, cette tendance revenue à la mode ces dernières années, ne fait que se développer et s’applique à de plus en plus de domaines. Par nécessité économique, prise de conscience environnementale ou encore car on ressent le besoin de libérer sa créativité, fabriquer par soi-même apporte l’agréable sensation du travail accompli et un attachement aux objets créés plus important par rapport à des objets achetés.

Lire plus

Meet the makers : Dimitri Van de Bremt, ingénieur architecte

Dimitri est un féru des découpeuses laser ! Grâce à elles, il crée des objets déco simples et élégants. Découvrez son portrait !

Lire plus